Inscription à la newletter


Rejoignez-moi sur




RESPIRE !

12/03/2013
00:00


  Lors de mes séances à domicile , je remarque que beaucoup de mes élèves ne prennent pas conscience de leur respiration et commettent l'erreur de bloquer leur respiration pour accomplir un effort.  




Avant de reprendre une activité physique, je vous conseille de prendre conscience de votre respiration: est-elle calme? Est-elle profonde ou superficielle? Se fait-elle par le nez ou par la bouche? Ensuite entraînez -vous à en corriger le cours pour obtenir une respiration efficace, c’est-à-dire calme, profonde et provenant du ventre.


Inspiration et expiration


La respiration est provoquée par des mouvements musculaires dus principalement au diaphragme.


Pendant l’inspiration, le diaphragme descend, les muscles intercostaux écartent les côtes et augmentent le volume de la cage thoracique.Il se crée ainsi un vide qui provoque une aspiration de l’air vers l’intérieur.L’inspiration est donc un mouvement actif.


Pendant l’expiration, la cage thoracique s’abaisse à cause de la force de gravité qui la fat retomber sous l’action de son propre poids . Le diaphragme remonte , revenant à sa position naturelle.

L’expiration est donc un mouvement passif


Sachez cependant qu’au cours d’une expiration profonde , les muscles abdominaux entrent en jeu. En se contractant ils permettent au diaphragme de monter le plus haut possible.

L’expiration devient donc un mouvement actif.


Bien respirer dans l’effort


Lorsque vous pratiquez une activité physique, pensez à bien inspirer en amont de l’effort, bien oxygéner le muscle, puis expirer en poussant, expirer en soulevant, expirer en tirant.

De la même façon, si vous devez lever une charge, inspirez avant de vous en emparer, bloquez votre respiration et expirez en faisant l’effort.


La respiration est l’élément fondamental de l’effort physique mais également de la détente.

Je vous donne un exercice de relaxation facile à réaliser, à faire chez vous, au calme qui vous permettra de respirer profondément :


-Allongé sur le dos, les jambes repliées , pieds à plat, posez vos paumes de mains sur votre ventre sans appuyer.Si le sol est un peu dur, glissez sous votre tête et sous vos fesses un petit coussin plat. Vous ne devez ressentir aucun point douloureux sur votre corps.

-Fermez les yeux et respirez normalement .Avant de commencer l’exercice , faites une expiration profonde pour chassez l’air de vos poumons.

-Inspiration: imaginez que votre ventre est une poche de papier vide : vous allez inspirer de la cage thoracique vers le bas , en gonflant le ventre pour faire entrer l’air à l’intérieur.

-Retenez votre respiration de 3 à 5 secondes , naturellement sans que cela ne soit contraignant.

-Expiration: Dégonflez la paroi abdominale et, dans un mouvement de bas en haut , faites sortir l’air par les narines, doucement, sans saccades. Votre ventre s’aplatit.


Pour mieux maîtriser votre respiration, concentrez vous sur votre ventre en visualisant les deux sens du flux d’air : de haut en bas et de bas en haut. 


Respirer c’est apprendre à se connaître en profondeur, être à l’écoute de soi, se dynamiser , purifier son corps et apaiser son esprit.



Copyright 2012 - Karine Hellebuyck - Tous droits réservés - Mentions légales - Liens Partenaires
Création de site internet: Cianeo